Le portage salarial est le statut du freelance, le statut autoentrepreneur est celui du complément d’activité.

Le portage salarial et l’auto entrepreneur sont des statuts freelance très différents.

Le portage salarial

Le portage salarial est une relation tripartite entre :

  • un freelance indépendant qui trouve, négocie et réalise la mission. Juridiquement il est donc salarié de la société de portage salarial.
  • et une société de portage salarial qui contractualise et facture les prestations. Les factures sont ensuite « transformées » en salaire après déduction de la commission de portage et des cotisations sociales.
  • une entreprise cliente qui bénéficie de la prestation.

L’auto entrepreneur

L’ auto entrepreneur désigne le statut de la micro entreprise. Ce statut permet d’exercer en tant qu’artisan, commerçant ou profession libérale de manière simplifiée. Cependant, un plafond de chiffre d’affaires annuel ne doit pas être dépassé. Le mode de calcul, le paiement des cotisations sociales, ainsi que de l’impôt sur le revenu sont simplifiés. Un exonération de TVA est possible dans la limite d’un autre plafond.

Auto Entrepreneur vs Portage Salarial : les points communs

Le Micro Entrepreneur et le Portage Salarial sont deux statuts simples à mettre en œuvre et à arrêter.

Les forces du portage

Le portage salarial vous permet les avantages suivants   :

  • droit au chômage, assurance maladie complète dès le 3ème salaire, prévoyance sans questionnaire de santé
  • possibilité de changer de location ou de décrocher un prêt immobilier
  • frais professionnel et avantages sociaux partiellement ou totalement déductibles des charges et impôts sur le revenus, 
  • votre responsabilité civile personnelle n’est pas engagée. Gros avantage surtout si votre activité a des risques financiers importants (informatique, btp, industries, etc).

Atouts du statut auto entrepreneur

Le gros avantage de le microentreprise est d’éviter de payer des frais de gestion (environ 5% en portage). Attention en revanche au taux de cotisations sociales : il est peu élevé car l’assiette de cotisation est plus forte (la CA et non le salaire) et que les droits sont moindres. Voir notre tableau de comparaison.

Chaque trimestre vous déclarez votre CA à l’URSSAF. Les cotisations sont prélevées dans la foulée.

La simplicité du calcul des cotisations pénalise néanmoins ce statut. Ainsi, les frais professionnels (transports, repas, hébergement, assurances, loyer, matériel) ne sont pas déduits de la base de cotisation. Idem pour les cotisations sociales additionnelles ( mutuelle, prévoyance, assurance chômage, retraite complémentaire, épargne salariale, etc.). Ces dépenses sont donc financées par le salaire net après import sur le revenus de l’auto entrepreneur.

Le dépassement du plafond de TVA pose également question. En effet, dans ce cas le recours à un expert comptable est nécessaire.

La question de la responsabilité civile personnelle est également posée en cas de sinistre. En effet, il n’y a pas de distinction entre l’auto entrepreneur et la personne physique du freelance. Vigilance donc aux activités à risques : informatique, btp, industrie, etc.

Vos besoins en protection sociale

Le portage salarial, représente donc un gage de sécurité sécurité. Ainsi, vous cotisez au chômage ou aux indemnités journalières de la CPAM comme un salarié lambda.

En revanche, en étant autoentrepreneur, votre protection sociale est moindre : mutuelle, prévoyance, chômage,  indemnités journalières de la sécu.

Conclusions

Le portage salarial est supérieur à l’autoentrepreneur pour les raisons suivantes :

  1. en portage salarial vous avez ainsi droit au chômage, pas en auto entrepreneur (très utile en intercontrat)
  2. votre patrimoine familial est engagé en micro entreprise , mais pas en portage
  3. pas d’exonérations sociales et fiscales pour les frais en autoentrepreneur (assurances, local, transports, repas)
  4. en micro, vous avez donc des plafonds (TVA et maximum) et pas en portage salarial,
  5. pour l’auto entrepreneur vos indemnités journalières sont moyennées sur 3 ans, contre 3 mois en portage salarial

Néanmoins, le statut auto entrepreneur est indiqué dans les cas suivants : 1) en complément d’une activité principal; 2) pour des activités non risquées et sans frais; 3) pour des foyers faiblement fiscalisés.

Tripartite Portage Salarial

Simulez votre salaire, frais et avantages compris

Quel sera précisément votre salaire en portage salarial, en fonction des frais que vous aurez ?

Vous avez aimé ce contenu ?

Cliquez sur une étoile pour noter le contenu

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 3

Pas de note ! soyez le premier à noter ce contenu

Merci pour cette note!

Suivez nous sur nos réseaux sociaux.

La réponse ci-dessus répond aussi aux questions analogues ci dessous :

auto-entrepreneur ou portage salarial ?

portage salarial ou micro ?

portage salarial ou micro entreprise ?

micro entreprise ou portage salarial ?

portage salarial ou auto entreprise ?

pourquoi il faut préférer le portage salarial à l’auto-entrepreunariat

sas ou auto-entrepreneur ou portage salarial ?

forum portage salarial ou auto entrepreneur ?

portage salarial ou autoentrepreneur avis forum ?