Avis sur le portage salarial : tous les avantages et inconvénients

Découvrez les avantages et inconvénients du portage salarial au travers des avis de clients pour savoir si ce statut d’indépendant en pleine croissance vous correspond.

sondage sur les attraits du portage salarial.

 

1- Le portage salarial protège le consultant indépendant

Devenir travailleur indépendant est beaucoup moins risqué depuis l’apparition du portage salarial. La protection sociale est en effet aussi complète que celle d’un emploi salarié, sans avoir à cotiser à des assurances privées hors de prix. Nous verrons ensuite que les risques financiers sont également très faibles au regard des autres statuts  (libéral, EI, EURL, SASU, auto entrepreneur) : le patrimoine personnel n’est pas engagé; il n’y a pas de charges fixes, il y a même une garantie financière. Enfin, nous verrons que le portage est un statut qui limite l’impact de l’entreprenariat sur la vie privée du freelance : moins d’administratif, possibilité de déménager, pas d’anxiété liée à la crainte financière du lendemain.

La protection sociale n’est pas dégradée en portage salarial

  • Le principal avantage du portage salarial est le droit au chômage. Même le président de SASU, pourtant salarié, ne peut pas cotiser au chômage, ni bénéficier des ARE de france travail.
  • En cas de maladie vous avez des vraies indemnités journalières de la sécurité sociale calculées sur la base des 3 derniers mois de salaire (et non sur la base de 3 derniers bilans, pour un travailleur non salarié) .
  • En cas d’accident ou de maladie, vous disposez d’une mutuelle avantageuse et surtout d’une rente pour maintenir votre salaire (prévoyance). Ces assurances sont peu couteuses car négociées au niveau de la branche du portage salarial et non soumises à un questionnaire médical.
  • Le salarié porté dispose de l’avantage d’une vraie retraite complémentaire AGIRC ARCO ( un auto entrepreneur ou un gérant d’EURL/EI ne cotise pas à un régime de retraite complémentaire)
  • En portage salarial, pas besoin de souscrire à des assurances privées hors de prix (prévoyance, retraite complémentaire et sans parler de l’assurance perte d’activité) pour disposer d’une protection sociale normale. Un auto entrepreneur ou un Travailleur Non Salarié (TNS), comme par exemple un libéral ou un gérant d’EI/EURL, doit parfois payer plus de 1.000€ par mois d’assurances privées. Et c’est encore pire pour l’auto-entrepreneur car ces sommes ne sont pas déductibles de son chiffre d’affaires mais du salaire net après impôts.

L’avantage d’une vraie sécurité financière pour l’indépendant

Moins connu, mais tout aussi fondamentale, la sécurité financière est le second atout clé du portage salarial par rapport aux autres statuts freelance :

  • Le patrimoine personnel du salarié porté n’est pas engagé. En cas de sinistre ou de défaut de la société, certains statuts engagent en effet les finances personnelles du freelance et de sa famille, c’est le cas par exemple pour l’auto-entrepreneur. Ce peut aussi être un inconvénient pour le gérant d’EURL ou le président de SASU s’il a apporté sa caution personnelle.
  • Le consultant en portage salarial a l’avantage de ne pas avoir de charges fixes à supporter en l’absence d’activité. Toute création de société passe par la souscription à un certain nombre de prestations ou de charges à payer, qu’il y ait de l’activité ou non. Voici quelques exemples de dépenses fixes : assurances, avocat, logiciel de facturation, expertise comptable, frais bancaires, taxes, etc. Mises bout à bout, ces charges sont sources d’obligation de produire et donc d’anxiété.
  • L’entreprise de portage salarial (comme regie-portage) peut parfois proposer une garantie factures impayées qui est souvent inaccessible aux freelances. Ce type de garantie est un vrai atout pour un freelance en situation de dépendance économique vis a vis d’un petit nombre de clients.
  • En portage, le travailleur indépendant dispose enfin d’une garantie financière et de l’Assurance pour la Garantie des Salaires (AGS). Ces deux protections garantissent le chiffre d’affaires non utilisé pour qu’ils soit bien reversé en salaire. En cas de défaut d’une société de portage salarial, le liquidateur indemnise prioritairement les salariés portés et utilise au besoin la garantie financière et les AGS. A l’inverse pour les autres statuts, le freelance a l’inconvénient de n’avoir aucun filet de sécurité : il sera indemnisé en dernier, s’il reste des fonds disponibles.

Un moindre impact sur la vie privée du travailleur indépendant

La création d’entreprise peut avoir un fort retentissement sur la vie privée du porteur de projet : anxiété, pas de déconnexion, maladie, séparation, etc. Là encore, nous allons voir que l’un des avantages du portage salarial est de protéger d’avantage la vie privée que les statuts concurrents :

  • Pas de factures à faire le soir après une grosse journée de travail. Pas de relance client à faire en catimini sur vos lieux de mission. Pas de fournisseurs (assurances, expert comptable, avocat, etc.) à contrôler ou à relancer régulièrement pour que le travail soit fait. En portage salarial, le backoffice du freelance est réduit à son plus simple appareil : une déclaration d’activité en fin de mois.
  • Le déménagement est possible : le CDI du salarié porté lui procure une solvabilité financière aux yeux des banques et des bailleurs pour décrocher un crédit immobilier ou une location. A l’inverse quand on freelance classique, y compris pour un président de SASU salarié, on rencontre de grandes difficultés tant que l’on ne dispose pas de trois bilans comptables. L’impossibilité de déménager est un inconvénient important pour les sociétés classiques.
  • La possibilité d’avoir droit au chômage en cas de fin de contrat est une vraie bouffée d’oxygène : on travaille plus sereinement, on négocie mieux avec son client sans cette crainte du lendemain. Le portage salarial ne se réduit pas à une protection sociale, mais favorise le bien-être et le bien-travailler. Sans droit au chômage, un freelance est stressé de ne pas savoir ce qu’il gagnera dans les mois qui viennent, il travaillera moins bien et devra sauter sur toutes les occasions pour éviter un inter-contrat sans revenus.

Témoignages d'utilisateurs du portage salarial

2- Le portage salarial est simple à mettre en place

La simplicité et le confort figurent en seconde place parmi les principaux avantages du portage salarial. Le portage permet en effet de libérer du temps  :

  • Le démarrage et l’arrêt de l’activité sont simples et rapides en portage salarial. Le démarrage d’activité peut se faire sous 24h, alors qu’il faut quelques semaines pour l’auto-entreprise et même quelques mois pour un statut plus complexe comme la SASU ou l’EURL (une étude de marché et un prévisionnel sont souvent nécessaires). L’arrêt de l’activité en portage salarial se fait aussi simplement qu’un contrat de travail. A l’inverse, pour liquider une EURL ou une SASU, cela peut prendre plusieurs mois et engendrer des coûts supplémentaires.
  • Pas de statuts ou de convention de prestation à rédiger, ni d’avocat à payer pour relire les contrats imposés par les entreprises clientes. Le cout de démarrage est nul.
  • La gestion est simplifiée : pas de factures ni de relances client à faire au beau milieu de ses journées de prestation, le portage libère du poids administratif du freelancing.
  • Le risque d’erreur sur les déclarations ne pèse plus sur le travailleur indépendant.
  • La prestation de portage salarial est tout-en-un : c’est avantageux car vous n’avez pas de sous-traitants à gérer (honoraires d’expert-comptable, commission de gestion de la banque, assurances, avocat, organismes sociaux et fiscaux). La société de portage salarial propose même un tableau de bord mensuel de gestion permettant le pilotage financier de votre activité, appelé compte d’activité de portage salarial. A l’inverse en SASU ou en EURL, on ne sait jamais vraiment quelles charges il reste à payer.
  • Vos formations sont généralement prises en charges.

✅ Plus de simplicité pour les entreprises clientes

La flexibilité sans les inconvénients du freelance

Le portage salarial permet d’externaliser les tâches occasionnelles ne relevant pas de son activité normale et permanente ou pour une prestation ponctuelle nécessitant une expertise dont elle ne dispose pas. C’est un gros avantage cela lui évite d’embaucher des salariés superflus alors que le contexte ne l’exige pas.

Le principal inconvénient que vient résoudre le portage salarial est le risque de requalification du contrat de prestation  en contrat de travail. Tout client qui exerce un lien de subordination avec un freelance en monoclient est concerné.

Exemple : Une société se voit condamnée à payer les arriérés de salaire et de charges de 10 auto-entrepreneurs / SASU sur 3 années, cela lui a couté près de 2 millions d’euros.

Le contexte du portage salarial est bien différent puisque le lien de subordination réside entre le salarié porté et la société de portage salarial et que le freelance est déjà salarié de la société de portage salarial.

L’avantage des dispositions marchandage et prêt illicite de main d’œuvre non applicables au portage salarial

Le portage est exclu des risques de marchandage ou de prêt illicite de main d’œuvre. Une société de portage salarial s’assure en effet de l’autonomie du salarié porté et constitue un tiers de confiance.

L’article L1254-6 du code du travail précise ainsi que : “Les dispositions des titres III ( marchandage) et IV (Prêt illicite de main d’œuvre) du livre II de la huitième partie ne sont pas applicables au portage salarial exercé dans les conditions définies au présent chapitre.

Toutefois cette mesure du code du travail s’applique si et seulement si :

  • le formalisme juridique du portage salarial est correctement appliqué,
  • le salarié porté est réellement autonome par rapport à l’entreprise cliente,
  • le contexte du portage et ses conditions de recours sont respectés.

La vigilance est de mise face car les sociétés de portage salarial les moins sérieuses pourraient accepter de travailler hors cadre malgré le risque que cela fait peser pour l’entreprise cliente et le salarié porté.

Rapidité d’exécution

Le portage salarial amène également une grande rapidité dans le début de l’activité professionnelle. Il ne suffit que de 24h pour les formalités administratives. De quoi économiser des semaines de recherches pour son implantation à l’étranger.

Facilité à l’international

Le portage salarial international se développe un peu plus chaque année pour plusieurs raisons. Une entreprise cliente a souvent un avantage stratégique à avoir recours au portage en début de phase d’internationalisation. En effet, cela permet de s’extraire des lourdeurs administratives locales pour se concentrer sur l’activité. Arriver dans un nouveau pays est parfois coûteux en temps d’adaptation aux règlementations locales. Cela se répercute sur la qualité des contrats et engendre des risques.

L’entreprise de portage garantie la solidité du contrat en accord avec la législation locale.

Le fait de passer par une entreprise de portage permet également d’assurer la sécurité des fonds.

Autre avantage, cela permet de tester son marché sur place sans avoir besoin d’ouvrir de nouveaux locaux. Ainsi l’entreprise cliente peut développer sa présence sans prendre de risques financiers.

illustration portage salarial

3- Le salarié porté est plus libre dans son activité

Le portage salarial procure plus de liberté qu’un salarié classique ou un salarié intérimaire :

  • Un freelance choisit ses clients et ses missions au gré de sa prospection commerciale. Le salarié porté peut ainsi avoir plusieurs clients et négocier son prix et ses conditions de travail avec eux.
  • Le consultant est indépendant et il exprime son point de vue plus librement. Il peut même renoncer à une mission en respectant le préavis négocié en amont.
  • Le salarié porté choisit son salaire chaque mois. La gestion permet de moduler sa rémunération en fonction des besoins : un minimum quand on veut constituer une trésorerie sur son compte d’activité, plus sinon.

Le portage salarial propose également plus de liberté que les autres statuts freelance. On a par exemple la possibilité de travailler avec un ancien employeur, du fait du contexte juridique dérogatoire particulier.

De plus, le salarié porté est libre de changer de statut ou de société de portage, il n’y a aucun engagement auprès de qui que ce soit. Il existe d’ailleurs des comparatifs de société de portage salarial.

Vous pouvez garder vos clients sans risque de tomber nécessairement sous le coup d’un vol de clientèle ou d’une clause de non-concurrence.

Vous êtes également libre d’organiser votre travail comme bon vous semble. La société de portage salarial est là pour appliquer vos conditions et vous protéger dans la rédaction du contrat mais ne vous imposera aucune clause en particulier.

Le portage salarial ne prévoit pas de plafonds et la TVA déductible des frais pro est récupérable.

Le portage salarial propose un grand nombre de cas d'exonérations

4- Le portage salarial offre un meilleur salaire

L’expertise d’un freelance et a fortiori celle d’un salarié porté est mieux reconnue et peut être vendue plus cher que celle d’un intérimaire ou d’un consultant en ESN ou en société de conseils. Ajouté à ce constat que le prix de la main d’œuvre flexible est particulièrement élevé en France du fait de la survalorisation de la précarité, de la rareté des profils mais aussi, avouons-le nous, des marges élevées du secteur.

 

Exemple : Un jeune homme ingénieur d’origine étrangère gagnait 2.500€ net dans un grand groupe. Il drivait 3 consultants de sociétés de conseils qui étaient facturés 10.000€ HT par mois et par consultant. En prenant conscience de cette incohérence et de l’existence du portage salarial, il a doublé son salaire en vendant son expertise plus cher que les consultants qu’il drivait grâce au portage.

 

En portage comme en SASU, EI ou EURL, vous pouvez également bénéficier d’un certain nombre d’exonérations sociales (pas de charges applicables) et fiscales (pas d’impôts) :

  • Remboursement de dépenses professionnelles justifiés : repas, déplacements, hébergement
  • La mutuelle et la prévoyance
  • Les titres restaurants

En portage salarial, vous avez par ailleurs accès à des avantages supplémentaires du type forfaits de frais URSSAF propres aux salariés comme :

  • Le rachat des heures supplémentaires défiscalisées
  • Vous avez accès aux forfaits repas,
  • Les indemnités kilométriques,
  • Si votre mission est lointaine, vous avez des forfaits grands déplacements,
  • Les frais de mission dans un pays étranger,
  • Chèques vacances, chèques KADEOS,
  • L’épargne salariale : PEE, PERCO
  • Chèques CESU préfinancé.

On l’a vu précédemment en portage vous pouvez lisser votre salaire pour constituer un matelas de trésorerie. Ce système peut aussi permettre de reporter le surplus exponentiel des charges et impôts sur des années comportant des pics d’activité.

Utilisez notre outil de simulation en portage salarial afin de définir au mieux votre salaire.

 

Vous souhaitez bénéficier de la sécurité d'un CDI et de la liberté d'un freelance ?

Contactez notre équipe de conseillers dédiés à l’écoute de votre projet. Vous serez recontacté dans les plus brefs délais.

Passez en portage salarial dès maintenant !
illustration portage salarial

❗️ Les inconvénients du portage salarial

Plus précaire qu’un salarié classique

Le principal inconvénient du portage salarial par rapport un statut de salarié classique est la précarité liée à tout statut freelance. Si la salarié porté n’a pas d’activité et que son compte d’activité n’est pas suffisamment approvisionné, il ne sera pas rémunéré. Ainsi l’article L. 1254-21. du code du travail précise en partie ll : « Les périodes sans prestation à une entreprise cliente ne sont pas rémunérées« .

Ce défaut propre à tous les statuts freelance est à relativiser en portage salarial puisqu’en l’absence de mission, l’arrêt du contrat de travail permet de bénéficier du droit au chômage. A l’inverse, on l’a vu, des statuts plus lourds, comme en SASU ou en EURL, sont difficiles à arrêter et empêchent de rebondir facilement pour récupérer des anciens droits.

Un formalisme spécifique dans la contractualisation

Un des inconvénients du portage salarial est d’imposer la signature systématique d’un contrat de prestation entre la société de portage salarial et l’entreprise cliente (L. 1254-23 du code du travail). Ce formalisme peut aussi être vu comme un avantage car il protège mieux la société cliente des risques de requalification ou de marchandage d’un contrat freelance classique.

Ce défaut a pour conséquence qu’il est impossible pour une société de portage  de gérer un grand nombre de clients pour un seul salarié porté, d’autant que les frais de gestion tendent à être de plus en plus bas.

Le coût du portage salarial

Un autre des inconvénients du portage salarial est le montant des frais de gestion parfois élevés de certaines entreprises de portage salarial. Ces frais de gestion restent néanmoins raisonnables par rapport aux services rendus. Par exemple, les frais de gestion de Régie Portage sont composés :

  • D’une commission de 5 % plafonnée
  • D’une cotisation taxes et assurances (CVAE, C3S, RC pro, assurance impayés, garantie financière) qui est de 0,8 % chez Régie Portage en 2024 (et qui devrait atteindre 0,5% en 2027 ).

Les frais de gestion d’une société de portage salarial comprennent une palette de services extrêmement une simple liasse fiscale d’un expert comptable :

  • Les formalités de contrats
  • La facturation et le recouvrement des règlements des clients
  • Les taxes et assurances
  • La gestion d’un compte d’activité édité mensuellement
  • L’édition des bulletins de salaire
  • Les déclarations sociales (URSSAF et autres organismes) et fiscales (TVA, CVAE, C3S, CFE)

En comparaison avec un indépendant en société, ces frais de gestion tout compris doivent être comparés aux postes de dépenses suivants :

  • Les frais d’assurance RC pro, prévoyance mutuelle qui représente plusieurs centaines d’euros pas mois.
  • Une expertise comptable étendue : facturation et recouvrement, analyse des note de frais, bulletins de salaire, prévisionnel de charges, liasse fiscale.
  • Les frais d’avocat ( statuts, examen des contrats de prestation client, convention de trésorerie, litiges, contentieux).
  • Les taxes et frais de greffes.
  • Les frais de domiciliation.
  • Les frais bancaires.

L’inconvénient du niveau des cotisations sociales élevé

Le niveau des charges en portage salarial peut paraitre un inconvénient majeur en comparaison aux cotisations du statut auto entrepreneur. .

Seulement cette comparaison est faussée, car la base de calcul et la protection sociale sont vraiment différents :

  • La base de calcul des charges des auto entrepreneurs est le chiffre d’affaires et non le revenu,
  • La protection sociale d’un TNS (travailleur non salarié) ou d’un auto entrepreneur est insuffisante,
  • Pas de droit au chômage, allocations journalières calculée sur les 3 derniers bilans, pas de retraite complémentaire, pas de maintien de salaire en cas d’accident et maladie (assurance prévoyance) / pas de mutuelle comprise.

Pour un salarié, le niveau des cotisations sociales est situé entre 39 et 45% du chiffre d’affaires hors taxes (hors frais de mission) selon le niveau du salaire souhaité. Le niveau de charge est le même que le président de SASU mais aussi pour le gérant d’EURL ou le travailleur non salarié dès lors qu’il cotise à la prévoyance et à la retraite complémentaire.

Certes, la cotisation chômage (2% du C.A) est le surcoût propre au portage mais il est largement compensé par le prix élevé des assurances (RC pro, mutuelle, prévoyance) en SASU / EURL / TNS.

Rappelons que la protection sociale de base d’un indépendant en société est minimaliste et qu’elle doit être complétée pour être comparée à celle d’un salarié : retraite complémentaire, assurance prévoyance (maintien de salaire en cas de maladie), mutuelle et même assurance chômage.

 

Exemple pour une facturation de 10.000€ : il reste 9.400€ HT pour le cout salarial après déduction des frais de gestion et des taxes et assurances. Avec ce budget disponible, le salarié porté touche environ 6.600€ brut, soit 5.200€ net avant impôts. Dans ce cas, le total des cotisations sociales est de 4.200€, soit 42% du chiffre d’affaires.

Les conditions d’éligibilité sont restrictives

L’un des inconvénients du portage salarial est qu’il est limité à certains métiers. Le portage salarial s’adresse principalement aux prestations intellectuelles (informatique, manager de transition, ingénierie, rh) et exclut un certain nombre de branches d’activité :

  • L’artisanat, le commerce, l’agriculture
  • Les professions réglementées : avocats, expert-comptable, notaire, médecin
  • Le service à la personne
  • Les métiers de négociation avec commissionnement

A noter que certaines sociétés de portage portent des activités de type formation professionnelle et immobilier (ce n’est pas le cas chez Régie Portage).

 

Le problème du salaire minimum en portage salarial

La législation du portage salarial impose également un salaire minimum et donc un minimum de facturation pour pouvoir y accéder. Bien que l’on puisse théoriquement descendre en dessous, le minimum de facturation en 2024 est de 250€ HT par jour, soit 35€ de l’heure. Par conséquent, les professions à faible revenu sont exclues.

L’inconvénient des sociétés de portage aux mauvaises pratiques

Le portage salarial étant une jeune activité en pleine croissance, la réglementation ne suit pas forcément le marché. Des entreprises en ont alors profité pour mettre en place de mauvaises pratiques insidieuses. C’est ainsi que différents scandales pour frais cachés ont vu le jour. Il faut donc faire attention au moment de choisir sa société de portage pour ne pas faire partie des victimes de cette tromperie. Chez Régie Portage par exemple, nous disposons du label Zéro Frais cachés.

Les avantages et inconvénients du portage salarial en résumé

Les avantages et inconvénients du portage salarial
Icone representant les questions et réponses

Questions fréquentes

Comment calculer son salaire en portage salarial ?
Comment faire du portage salarial?
Comment fonctionne le portage salarial ?
Congés payés en portage salarial : comment ça marche ?
Consultez notre FAQ