La retraite progressive grâce au portage salarial

La retraite progressive grâce au portage salarial

Une alternative à la retraite progressive est la mise à la retraite suivie d’un portage salarial.

Vous êtes un salarié sénior et vous souhaitez réduire votre activité progressivement ? Vous êtes un employeur qui souhaite garder son collaborateur senior le plus longtemps possible ?

Découvrez les clés pour réussir le départ à la retraite de façon douce et progressive.

1. Comment fonctionne la retraite progressive classique ?

La retraite progressive est un dispositif définit par le code de la sécurité sociale (L351-15 à 16) qui permet de réduire l’activité salariée tout en la cumulant avec la pension de retraite.

La retraite progressive est réservée aux salariés d’au moins 60 ans qui ont cotisé au minimum 150 trimestres. Les exceptions ( mandataire de société, cadre forfait jours, etc.) semblent néanmoins contournables par changement de statut.

Méthodologie de mise en place

  1. L’employeur rédige un avenant de dégressivité de l’activité ( de 80% à 40%)
  2. Le salarié fait une demande de retraite progressive auprès de la CARSAT
  3. La caisse de retraite calcule le montant provisoire de la retraite en fonction de annuités réalisées et des annuités prévues
  4. A l’issue de la retraite progressive, la caisse calcule le montant définitif de la retraite

Les inconvénients de la retraite progressive

La retraite progressive est trop peu utilisée en France. En voici les principales raisons :

  • Moindre indemnité de mise à la retraite puisque basée sur l’activité à temps partiel et non sur un temps plein.
  • Le retour à temps plein est délicat
  • Baisse de salaire y compris après cumul avec la retraite
  • Moindre cumul retraite définitive/salaire en l’absence de taux plein (puisque le calcul est basé sur les 3 derniers salaires)

Les avantages de la retraite progressive

Cumul de nouveaux trimestres d’activité

Cumule du salaire de l’activité partielle avec la pension de retraite

Transition douce d’une activité à temps plein vers une retraite à taux plein et à temps plein

2. Mise à la retraite suivie d’un portage salarial

La mise à la retraite d’un salarié par son employeur est possible dès lors qu’il est éligible à une retraite à taux plein ou qu’il a atteint l’âge de 70 ans (L1237-5). A compter de 60 ans, la mise à la retraite est souvent choisie par le salarié : on parle alors de départ volontaire à la retraite.

Pendant 6 mois, aucun contrat de travail n’est possible entre le néo-retraité et son ancien employeur.  Si la retraite n’est pas à taux plein, le paiement de la pension de retraite pourra alors être suspendu par la caisse de retraite.

Pourquoi le portage salarial après une mise à la retraite ?

Pour assurer la continuité d’activité avant et après la retraite, les parties utilisent donc le système du portage salarial pour rétribuer le consultant retraité. Ce système tripartite simple permet à un salarié porté retraité de proposer ses services à une entreprise cliente par l’entremise d’une société de portage salarial.  La société de portage se charge de contractualiser et de facturer l’entreprise cliente. Puis elle « transforme » cette facturation en salaire après prélèvement de ses frais de gestion et des cotisations sociales et fiscales. Un système de compte d’activité permet de lisser les rémunérations et de bénéficier des avantages sociaux : mutuelle, plan épargne retraite, CESU, Tickets Restaurant, etc.

Pour définir le Taux Journalier Moyen (TJM) que doit facturer le salarié porté à son entreprise cliente, découvrez notre simulateur de TJM en fonction du salaire souhaité sur le lien.

Les avantages du portage salarial quand on est à la retraite

  • Simplicité et flexibilité : vous devenez travailleur indépendant sans administratif, ni engagement lourd. La société de portage se charge de tout : contrats, factures, bulletins de salaires, relances client., assurances, déclarations, paiement. Vous arrêtez quand vous voulez et votre patrimoine personnel n’est pas engagé. Aucune société n’est à créer
  • Vous avez droit aux indemnités journalières en cas de maladie, à une prévoyance et une mutuelle groupe sans questionnaire de santé
  • Le CDI en portage peut vous permettre de décrocher un prêt ou de changer de bailleur
  • Le salaire en portage est cumulable avec la retraite (totalement en cas de taux plein, partiellement sinon)
Relation tripartite en portage salarial informatique

3. Quand opter pour la retraite progressive plutôt que le portage salarial ?

La retraite progressive est à privilégier quand le salarié n’a pas suffisamment cotisé à la retraite pour avoir un taux plein.

Le portage salarial est à privilégier quand le salarié recherche un meilleur salaire ou une plus grande flexibilité.

Relation tripartite en portage salarial informatique

Vous avez aimé ce contenu ?

Cliquez sur une étoile pour noter le contenu

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 5

Pas de note ! soyez le premier à noter ce contenu

Merci pour cette note!

Suivez nous sur nos réseaux sociaux.