Le prix du portage salarial est constitué des frais de gestion et des autres charges patronales ( en l’absence du label zéro frais cachés).

Le prix du portage salarial est un notion délicate car il faut distinguer les frais de gestion et les cotisations sociales qui sont reversées aux caisses. Exemple : le consultant Regie-Portage touche en moyenne et hors frais environ 51% de ce qui est facturé hors taxes. Les 49% restant sont constitués de 6% de commission, de 2% de Frais de fonctionnement et 41% de cotisations salariales et patronales.

Bien que généralement compris entre 5 et 15%, les frais de gestion du portage salarial diffèrent d’une société de portage salarial à l’autre.

Le cout du portage salarial se décompose en deux parties :

  1. La commission de portage (sur lequel communique commercialement les sociétés)
  2. Les frais de fonctionnement que sont par exemple les taxes (comme la CVAE / C3S) les assurances la garantie financière ou autres contributions au CE

Attention aux frais de fonctionnement : ils sont rarement forfaitisés ni refacturés à cout réel. Pire, ils peuvent être laissés au libre arbitre de la société de portage salarial. A noter que ces frais de fonctionnement peuvent même être  cachés dans les charges patronales. Face à ce risque de frais cachés, une association de salariés portés a décide de proposer un label : le label zéro frais cachés.

Cette réponse est aussi valable pour les questions suivantes posées par les freelances et travailleurs indépendant ou en reconversion professionnelle :

 

  • Combien coute un portage salarial