Développer son réseau pour trouver une mission freelance

Développer son réseau pour trouver une mission freelance est certes l’étape la plus stimulante de la recherche d’une mission freelance. Mais la prospection commerciale peut s’avérer rapidement usante à défaut de résultats satisfaisants. Rassurez vous, nous allons vous aider. Voici le programme que nous vous proposons :

  1. La stratégie réseau pour trouver une mission freelance
  2. Contactez vos clients avec élégance et décontraction
  3. Interagir avec les pourvoyeurs de mission freelance

Ce tutoriel intègre l’utilisation de linkedin, l’outil incontournable pour prospecter en vue de trouver une mission freelance.

Workshop comment prospecter ?

La stratégie réseau pour trouver une mission freelance

1. Cibler ses clients et adapter son CV au mode freelance

Comme n’importe quelle autre activité commerciale, un bon ciblage client permet à un freelance :

  • d’abord une recherche efficace de prospect.
  • puis une personnalisation convaincante du CV et du linkedin.
  • et enfin une expérience agréable de l’action de développement commercial

En revanche, un mauvais ciblage client peut vous faire perdre un grand nombre d’opportunités intéressantes. Vous pouvez ainsi user votre moral à échanger avec des contact non intéressés. Cela peut aussi semer de la confusion auprès de clients intéressants (par exemple avec un cv multi compétences). Vous pouvez enfin solliciter des contacts qui ne s’apercevraient pas des opportunités à saisir (par exemple avec une fiche linkedin peu explicite pour eux).

Votre CV et votre fiche linkedin doivent absolument être personnalisés à ce ciblage client.

Pour prospecter, vous devez avoir ciblé vos clients et personnalisé votre CV et votre fiche linkedin en conséquence ⛔  Si vous avez un doute, n’hésitez par à revenir sur la page générale dédiée à la recherche d’une mission freelance.

2. Solliciter son réseau existant sur Linkedin

Pour trouver une mission freelance, la première étape est de solliciter son réseau réel sur linkedin. Votre réseau réel est l’ensemble des contacts de votre vie professionnelles : votre promo de l’école, vos anciens collègues, vos anciens clients, vos anciens fournisseurs et même vos amis. Une fois rapatriés sur votre réseau linkedin, ces contacts réels vous donneront accès à leur propre réseau. Cela donnera particulièrement de crédit à vos futures demandes de contact.

Attention les contacts de votre réseau réel sont très précieux. En effet, ils sont précieux car susceptibles de vous proposer directement ou indirectement une mission immédiatement. Exemple : un ancien collègue à vous, est devenu chef de service; en tombant sur votre fiche linkedin il s’aperçoit que vous êtes devenu freelance; il vous appelle pour voir ce que vous devenez…

Votre réseau existant doit donc être particulièrement chouchouté. Une approche chaleureuse et bienveillante doit ainsi être privilégiée par rapport à un déballage commercial en règle. Par exemple, échanger quelques messages courts et finissez par proposer de passer boire un café. Autre exemple, l’approche indirecte: « Connaitrais-tu quelqu’un qui aurait besoin d’un profil comme le mien ? »

3. Élargir son réseau freelance sur linkedin

Vous avez terminé  d’éplucher votre réseau réel ? Alors vous pouvez commencer à élargir. Plusieurs angles d’élargissement du réseau sont possibles :

  • vous sollicitez d’abord vos confrères et éventuellement leur anciens employeurs
  • il est ensuite possible de chercher des contact en utilisant un critères précis : les utilisateurs d’un logiciel spécifique, les élèves d’une école, vos homologues dans une zone géographique précise une ville
  • vous pouvez enfin sollicites les décideurs de votre réseau de 1er niveau

 

Contactez votre réseau avec tact !

Qui n’a pas subi un déballage commercial sur linkedin ? Ne rejoignez pas le train des commerciaux qui envoient des messages en mode automatique. Privilégiez plutôt des messages courts et personnalisés. C’est cela le tact sur linkedin, le respect des utilisateurs pour de vrais échanges pro.

1. Inviter un contact pour une mission freelance

« se connecter » avec ou sans message ? Mais au fait pourquoi rentre t’on en contact ?

La demande de contact permet en premier lieu de solliciter votre interlocuteur pour consulter votre fiche. Le freelance va donc solliciter des managers en surcharge d’activité ou des ingénieurs d’affaires incapables de satisfaire ses clients.

Vous devez savoir que le message d’accompagnement n’est pas forcément lu. Non, votre message est surtout lu si votre demande de contact est acceptée. Aussi, nous vous recommandons de ne pas doubler un message d’accompagnement d’un  contact avec un message d’accueil.

Que ce soit pour un message d’invitation ou message d’accueil (voir ci après », les codes sont les mêmes :

  • utiliser le prénom et le vouvoiement
  • nous vous conseillons d’utiliser des émoticones
  • mentionner son mail et son téléphone est un vrai plus (pour être facilement rappeler par un prospect « chaud »)

2. Accueillir un nouveau dans votre réseau

Quand vous êtes en phase de recherche de mission, l’usage est de surveiller vos nouveaux contacts sur Linkedin. C’est en effet l’occasion de commencer des échanges « entonnoir » pour aboutir à un contact ou à des informations. On commence en général par un :

« Bienvenue sur mon réseau Linkedin. Je vous ai contacté car vous pourriez avoir besoin de mes services d’expert en xxx. Frédéric 01 89 16 44 44 »

Et on peut finir par un :

« N’hésitez pas à me solliciter Frédéric 01 89 16 44 44 »

Ou encore mieux :

« Je vous dis à tout de suite par téléphone »

 

Interagir sur linkedin pour developper son réseau

Vous pouvez obtenir de nombreux « leads » (consultation de votre fiche) sur linkedin en utilisant les différentes méthodes proposer : publier un post, réagir à un post populaire, envoyer un message privé.

Publier un post

La publication d’un post est une manière efficace d’interagir avec votre réseau. L’idéal est ainsi de proposer un contenu alliant qualité et originalité. Plus votre post est commenté et partagé, plus il est vu par les utilisateurs de Linkedin. Certains jouent avec la polémique, d’autres utilisent les news ultra brulantes de son microcosme professionnel. Un fois publié, vous pouvez l’entretenir en contactant un ou plusieurs proches dans les commentaires (vous tapez @ suivi du prénom et du nom de votre contact).

Réagir sur un post linkedin

Dans une moindre mesure, la réaction à un post linkedin peut également être génératrice de leads.  Pour réagir au post d’un client potentiel, mieux vaut poser des questions techniques : « quelle méthode avez-vous utilisé ? » « êtes vous satisfait des résultats ? ». A l’inverse vous pouvez commenter d’une manière plus polémique le post d’un confrère : « Avez vous vérifié que telle technologie n’est pas plus adaptée ? ». Vous attirerez ainsi l’attention de nouveaux contacts

Envoyer un message privé

Voici deux exemples de message privé que vous pourriez envoyer aux managers susceptibles avoir besoin de vos service:

« Bonjour xx, J’espère que vous allez bien. Je voulais vous préciser que ma mission actuelle se termine di’ic le xx/xx/xx. Je vous serais vraiment reconnaissant si vous me mettiez en relation avec un contact susceptible d’être intéressé par mon profil d’expert en xxxxxxx. Frédéric. 01.89.16.44.44. »

« J’espère que vous allez bien. Dans le cadre de la mise à jour du logiciel xxxxx que j’ai particulièrement étudié, je vous propose de vous faire une petite présentation en visio. Qu’en pensez-vous ? Frédéric. 01.89.16.44.44. »

Vous voulez plus d’informations ? Découvrez notre article intitulé : Bien utiliser Linkedin pour trouver des missions

Ne tardez pas à apprendre l’art de négocier une mission freelance !

La négociation commerciale début dès la prise de contact avec votre futur client. Nous vous conseillons donc de débuter dès à présent le dernier item de votre formation :

Comment négocier votre mission freelance ?