NOUVEAU : Dès 2020, les clients des indépendants en Portage Salarial vont enfin pouvoir déduire leurs factures des cotisations AGEFIPH. Condition sine qua none : le « porté » doit être bénéficiaire de l’obligation d’emploi. De leurs côtés, les salariés et freelances éligibles vont pouvoir faire valoir cet avantage auprès de leurs clients pour décrocher plus facilement de nouveaux contrats. Dans l’idéal, cet avantage peut  permettre des retours à l’emploi inespérés et notamment les cadres en reconversion dons la santé est incompatible avec une poste “classique”.

1. Un soulagement pour les services RH

Avec près de 100.000 salariés en Portage Salarial en France en 2020, rares sont les entreprises qui n’ont pas recours au Portage Salarial. Pour mémoire, ce système permet à tout un chacun de devenir indépendant du jour au lendemain, tout en cotisant au régime général. Le portage salarial permet aussi aux entreprises de sécuriser le recours aux indépendants (arriérés de charges, requalification, marchandage).

1.1. Un profil favorable

De part son expérience et ses qualités techniques, le profil d’un « porté » est celui d’un(e) cadre confirmé(e) dans son domaine. L’échantillon de cette population implique une prévalence à ce que ces « indépendants » soient bénéficiaires de l’obligation d’emploi des personnes handicapées. Jusqu’à présent, le recours à de tels profils en portage salarial ne procuraient aucun avantage autre que la forte protection sociale ( chomage, retraite, maladie). Seules les factures des TIH (Travailleur Indépendant Handicapé) offraient un avantage financier. Ce dispositif n’était cependant pas très répandu du fait :

  1. de la lourdeur de la création d’entreprise
  2. de la quasi impossibilité de bénéficier d’une assurance prévoyance.

1.2. Ce que disent les textes

L’ordonnance du 21 Aout 2019 prévoit à l’article 1 – 9° l’ajout d’une condition à l’Article L5212-10-1 (déduction des dépenses supportés par l’entreprise afférente   ) :  « 4° des entreprises de portage salarial lorsque le salarié porté est reconnu bénéficiaire de l’obligation d’emploi au sens de l’article L. 5212-13. »

2. Un soulagement POUR LES Indépendants Handicapés

2.1. Pour les portés en situation de handicap

Lassés du regard des autres, lassés de quémander, ils ont choisi d’adapter eux même leur poste (en travaillant par exemple à domicile) en Portage Salarial.

Quitte à perdre une certaine sécurité et à ne bénéficier d’aucune aide, ils ont choisi ce système qui leur permettait de se sentir bien, tout en étant acteur de leur activité. Cette réduction de cotisations AGEFIPH va leur donner un avantage certain pour fidéliser leurs clients ou décrocher de nouveaux clients.

2.2. Pour les TIH

Sur la base de la diminution des cotisations AGEFIPH des clients, certains travailleurs handicapés se lancent comme TIH (Travailleur Indépendant Handicapé), quitte à prendre un certain risque en cas de problèmes :

  • leur handicap les empêche d’avoir accès à un contrat de prévoyance pour leur maintenir le salaire en cas de problème.
  • le statut de TIH ne leur permet de cotiser au chômage

L’élargissement des avantages des TIH au portage salarial devraient faire basculer un certain nombre de TIH précaires. Avec un contrat de prévoyance et une assurance chômage, le portage salarial leur permettra de travailler plus sereinement.

Nous ne pouvons que saluer ce genre d’initiative qui favorise l’emploi des personnes handicapées (reconnues ou non…).

Pour aller plus loin...

Notre Offre

Suivez-nous

La REGIE reverse les revenus indirects du portage sur le compte consultant.
Les salariés portés de la REGIE sont exclusivement accompagnés par d'anciens indépendants.
Parrain, recruteur, conseiller : autant de compléments d'activité possibles proposés par la REGIE.
D’anciens salariés portés se sont conciliés pour offrir le meilleur du portage salarial : LA REGIE.

ADRESSE

21bis boulevard de Port Royal
75013 PARIS

Téléphone

01 76 54 05 27

Partagez sur les réseaux sociaux