Fusion d’entreprises portage salarial | conséquences

Fusion d’entreprises portage salarial | conséquences

Fusion d’entreprises portage salarial | conséquences

MANAGER DE TRANSITION

Dans cet article, nous allons tenter d’évaluer les avantages et les risques d’une fusion d’entreprises de portage salarial (EPS). Rappelons en préambule que le Portage Salarial se finance par une commission de gestion prélevée sur le CA. Cette commission parfois très faible (dès 3%) implique des responsabilités importantes (responsabilité civile, rh, position dominante).

Notons aussi qu’en Portage Salarial la fusion des moyens est aussi la fusion des risques. Qu’adviendrait-il des portés de chacune des entités de la fusion en cas de faille majeure de l’un des membres ? Pêle-mêle voici quelques risques en Portage Salarial propre à chaque membre : perte carte immobilière d’une EPS immobilière, forfait de charges à rembourser au réel à tous les anciens portés, requalification des contrats de portage du personnel administratif, politique de frais trop généreuse sanctionnée par l’URSSAF, sinistre majeure non couvert par l’assurance, mixte du portage salarial avec une autre activité, etc.

Prenons enfin compte que le Portage Salarial est une activité fortement concurrentielle.

Notre analyse portera sur les risques pour : 1- les indépendants en Portage Salarial (“les portés”), 2- les acheteurs du Portage Salarial (“les clients”), 3- les équipes des sociétés fusionnées, 4- du fait de la taille/ de la gouvernance.

Risque pour les portés

Je ne suis pas un numéro !

La fusion de sociétés permet en général d’augmenter les marges grâce au partage des moyens. Bien qu’imaginable en Portage Salarial, ce pari est ambitieux. Certes, la réduction des moyens généraux (direction, marketing, finances, informatique, locaux) ne semble pas poser un vrai problème. Mais l’uniformisation des méthodes peut s’avérer délicate (voir chapitre suivant)

En revanche, la réduction des équipes opérationnelles peut devenir un vrai piège car la réussite d’une société de Portage Salarial réside dans la proximité. Proximité entre les équipes et les indépendants en Portage Salarial. Proximité entre les équipes commerciales et les équipes administratives. L’humain est au cœur du Portage Salarial car confier les finances de son activité passe toujours par la case « confiance ».

Le remplacement d’un conseiller clientèle pour un conseiller moins disponible ou moins qualifié n’entrainera il pas une érosion naturelle des « portés » ? A l’évidence OUI.

Une gestion différente ?

Les règles de calculs des commissions de gestion de toutes ces sociétés de Portage Salarial sont très différentes. Pour que la fusion soit rentable, ces règles devront s’harmoniser au sein d’un marque unique. Afin de réussir la fusion, les portés « existants » devront avoir un réel intérêt économique à cela (un meilleur salaire net). Pour réussir cette épreuve ultime, l’idéal serait par exemple de publier une offre unique sur un site unique qui comprendrait :

  1. Un faible commissionnement qui intégrerait la CVAE et la C3S
  2. Le décompte réel des charges sociales
  3. L’envoi mensuel d’un relevé d’informations conforme au L1254-25 opposable (caution financière) et vérifiable (par lecture du BS)
  4. L’abandon de toute autre activité que le portage salarial et en particulier la recherche de mission
  5. Un audit social et financier régulier pour garantir que la société de portage salarial ne prélève pas de frais cachés (par exemple dans le calcul et la déduction des charges patronales)

 

Risque pour les Clients du Portage Salarial

déséquilibre du rapport de forces

Après fusion de sociétés de Portage Salarial, la taille du nouveau groupe risque d’effrayer les acheteurs de Portage Salarial. Quel poids pèsera le client en cas de sinistre ? Le client ne risque t’il pas de se sentir tout petit vis-à-vis d’une société de portage salarial géante ?

Un risque accru de requalification

En traitant avec une diversité d’indépendants et une diversité de sociétés de portage salarial, l’acheteur de portage salarial évite le risque de requalification en marchandage / prêt de main d’œuvre illicite. Toutefois si cette diversité venait à se tarir, un juge pourrait estimer que cette hégémonie constituerait un recours massif et organisé au portage salarial. Un tel jugement pourrait alors requalifier l’ensemble des contrats de portage en des contrats de travail.

En traitant principalement avec une fusion de sociétés de Portage Salarial, la société cliente voit son risque de requalification accrue. Fort de ce risque, la société cliente risque de se tourner vers d’autres structures de portage salarial pour garder une bonne diversité de fournisseurs.

Acheteurs de portage salarial : n’hésitez pas à diversifier votre échantillon de sociétés de portage salarial en informant vos consultants des risques encourus.

COMMENT ÉVOLUER ?

En choisissant notre offre, l’acheteur de Portage Salarial choisit la maitrise totale des subtilités et des risques clients :  requalification, formalisme, les temps de repos de vos intervenants. Parlons-en !

Risque pour les équipes

La fuite naturelle des talents

La modification des méthodes (fordisme, éthique, politique salariale ) de chaque entité de la fusion pourrait entrainer des blocages en interne. Ces blocages entrainant une probable fuite des cerveaux pourraient par ricochet amplifier l’érosion des « portés ».

Les salariés mécontents d’une fusion de sociétés de portage salarial seront sans doute enchantés de découvrir une nouvelle manière de travailler comme chez regie-portage : transparence, éthique, meilleur salaire net.

Un plan social en portage salarial

Que ce soit en Portage Salarial ou non, les fusions sont souvent assorties d’un plan social. La crainte de perdre son poste peut impacter défavorablement un effectif qui a besoin de confiance pour être efficace. Le plan social doit donc intervenir rapidement pour éviter de miner le moral des troupes. Pour mémoire les plans sociaux coutent chers et peuvent encore entamer l’érosion.

Vous avez quitté / été évincé d’une société de portage salarial après une fusion ? Parlons en ensemble car nous faisons la part belle aux salariés qui ont du caractère !

Risque d’échec

Quel patron après une fusion ?

Le projet de rapprochement de plusieurs sociétés met toujours en lumière plusieurs patrons :

  • celui de la structure la plus influente
  • celui de la société la plus rentable
  • celui qui a le meilleur réseau

L’échec de la fusion publicis-Omnicom a démontré que la question du chef était déterminante pour réussir une fusion. A notre avis, la meilleure solution est de choisir un président indépendant de toutes les structures fusionnées.

Quel syndicat pour le portage salarial ?

La fusion d’un grand nombre d’adhérents d’un syndicat pourrait lui être fatal. Les autres adhérents n’auraient plus voix au chapitre, et l’absence de contradiction tuerait l’intérêt du dit syndicat.

Dans ce contexte, la représentativité du syndicat comme organisation patronale pourrait être remis en cause. Cette position dominante pourrait aussi faire prendre une mauvaise direction à une activité en pleine explosion.

Besoin d’en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition !

Après 10 ans comme consultant dans une SSI, j’ai opté pour le portage salarial informatique. Après une forte hausse de salaire et quelques intermissions ou je gagnais autant que dans une ESN en étant au chômage, j’ai définitivement opté pour ce système. Depuis quelques années, j’ai changé de société de portage salarial  pour rejoindre regie-portage ou je me sens très bien.

Abdelhakim

Ingénieur Javascript Python, REGIE-PORTAGE

Pour aller plus loin...

Regie-Portage, le Portage Salarial réinventé par un ancien porté. Contactez nous !

 

Défiscalisation des RTT | Mode d’emploi

Défiscalisation des RTT | Mode d’emploi

Défiscalisation des RTT | Mode d’emploi

salaire minimum portage salarial

Depuis le 1er janvier 2019 ( loi n° 2018-1213 du 24 décembre 2018 portant mesures d’urgence économiques et sociales), la défiscalisation des heures supplémentaires est de retour. Généralement, la défiscalisation et l’exonération de charges salariales des heures supplémentaires s’appliquent aux salariés payés à l’heure.  Mais elle s’applique aussi aux cadres en forfait jours grâce au rachat des jours de RTT.

Une raison de plus de passer en portage salarial (activité réglementée par l’ordonnance du 2 Avril 2015).

Réglementation du salaire minimum

La convention de Portage Salarial

L’§21.3. de la Convention de Portage Salarial définit le salaire minimum en fonction du Plafond de la Sécurité Sociale (PSS). Ainsi, en 2020, ce plafond est de 3424 € brut par mois pour un temps plein.

Le salaire minimum (…) intègre le salaire de base, les indemnités de congés payés et la prime d’apport d’affaires. Pour calculer le salaire de base minimum en portage salarial, il faut donc déduire :

  • 10 % minimum au titre des congés
  • 5 % au titre de la prime d’apport d’affaires spécifique au Portage Salarial

Ce revenu minimal brut total, (…) ne pourra être inférieur à 77 % du plafond de la sécurité sociale décomposé de la façon suivante :

– un salaire minimum de :

  • 70 % du PSS pour un junior,
  • 75 % du PSS pour un senior,
  • 85 % du PSS en cas de forfait jours

– et une réserve financière définie comme suit :

  • CDD:  10 % du brut total conformément à l’article L. 1243-8
  • CDI :  10 % du salaire de base.

L’ordonnance du Portage Salarial

L’ordonnance de 04/04/2015 fixait donc le salaire minimum en Portage Salarial à 75% du plafond de la sécurité sociale (PSS). Ce salaire minimum concerne une activité équivalant à un temps plein. Toutefois, cette disposition n’est plus applicable depuis la parution de convention du Portage Salarial qui instaure un nouveau salaire minimum (= accord de branche).

« II.-Le salarié porté bénéficie d’une rémunération minimale définie par accord de branche étendu. A défaut d’accord de branche étendu, le montant de la rémunération mensuelle minimale est fixé à 75 % de la valeur mensuelle du plafond de la sécurité sociale prévu à l’article L. 241-3 du code de la sécurité sociale pour une activité équivalant à un temps plein.”

LA DÉFISCALISATION DES RTT

La défiscalisation des heures supplémentaires des cadres en forfait jours passe donc par le rachat des jours de RTT.

COMMENT RACHETER DES RTT ?

Le rachat des RTT n’est possible que pour les cadres en forfait jours. En effet, les contrats horaire bénéficient déjà de l’avantage de la défiscalisation des heures supplémentaires.

De plus, les modalités de rachat vous devez demander cet accord auprès de votre délégué du personnel ou de votre service RH. Ensuite, tout comme les heures complémentaires, les jours de RTT sont monnayés avec une majoration minimale de 10%.

Attention ! une demande le rachat des jours de RTT n’est pas habituelle. Pour vous y aider , nous vous proposons l’approche suivante :

  1. exprimer à votre chef de service votre besoin/envie de travailler beaucoup.
  2. souligner aux RH le problème d’égalité de traitement par rapport à la défiscalisation des heures supplémentaires dont bénéficie les contrats horaire.
  3. valoriser les exonération de cotisations sociales dont votre employeur bénéficie.

Au pire du pire, vous ou votre employeur peut se rapprocher d’une structure spécialisée après avoir pris connaissance de cet article.

COMBIEN EST-CE PAYÉ ?

Cela dépend des accords d’entreprise. La valeur du jour de travail est égale au salaire de base brut annuel divisé par le nombre de jours de travail. Cette valeur est donc majorée de 10%.

Exemple : Le salaire de base de Paul est de 70.000€ brut pour 218 J de travail. Le RTT sera racheté = 1,1×70.000/218 = 353,21 € brut/J

QUELLE LIMITE A LA défiscalisation ?

Sachez d’abord que la défiscalisation des heures supplémentaires est plafonnée à 5000€  : suivez le lien spécifique.

La défiscalisation des heures supplémentaires semble reconduite pour l’année fiscale 2020. En 2020, il y aura 10J de RTT.

Enfin, nous vous conseillons de solder vos RTT en fin d’année.

l’exonération DES CHARGES SALARIALES

Par conséquent, le salarié cadre forfait jours bénéficie d’un allègement des charges salariales  : voir ici les modalités de mise en œuvre.

Le Portage Salarial en 2 mots

Définition simple

Le Portage Salarial est une activité réglementée qui vous permet de vendre vos prestations à un ou plusieurs clients sans créer d’entreprise. Ce système procure à ses adhérents le statut salarié (droit au chômage, prévoyance, maladie, retraite), mais aussi un cadre et un accompagnement personnalisé.

Généralement, les salariés choisissent le portage salarial pour la tranquillité d’esprit, une plus grande liberté et un meilleur salaire.

Les métiers de régie-portage

Regie-Portage est spécialisée dans le portage salarial informatique, le portage salarial btp et le portage salarial marketing.

Besoin d’en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition !

Après 10 ans comme consultant dans une SSI, j’ai opté pour le portage salarial informatique. Après une forte hausse de salaire et quelques intermissions ou je gagnais autant que dans une ESN en étant au chômage, j’ai définitivement opté pour ce système. Depuis quelques années, j’ai changé de société de portage salarial  pour rejoindre regie-portage ou je me sens très bien.

Abdelhakim

Ingénieur Javascript Python, REGIE-PORTAGE

Pour aller plus loin...

Regie-Portage, le Portage Salarial réinventé par un ancien porté. Contactez nous !

 

Paris | capitale du portage salarial

Paris | capitale du portage salarial

Paris | capitale du portage salarial

PARIS Portage Salarial

Le siège de notre société de Portage Salarial est situé à Paris pour être au cœur de l’activité des Entreprises en France et à l’International. Paris n’est ni un gage de prix bas, ni un gage de qualité, mais de part les loyers élevés et la diversité humaine de Paris, une adresse à Paris garantit aux candidats au Portage Salarial le niveau d’engagement et la compétence à juste prix de son personnel.

Une raison de plus de passer en portage salarial (activité réglementée par l’ordonnance du 2 Avril 2015).

Portage Salarial : Pourquoi PARIS ?

PARIS, Centre névralgique

Capitale Géographique, poumon économique, Paris est logiquement la capitale du Portage Salarial Français. Fort logiquement et à titre principal, les structures en Portage Salarial de Paris inspirent d’avantage confiance aux clients de leurs portés et enrichissent le réseau professionnel de leurs consultants.

Le prix du Portage à PARIS

Compte tenu des volumes, le Prix du Portage Salarial à Paris, n’est pas plus élevé à Paris que sur le web ou que dans le reste de la France. La seule manière de vous assurer que le Prix n’est pas plus cher à PARIS qu’ailleurs est de  faire une véritable simulation de salaire.

La qualité de Conseil à PARIS

Le niveau de conseil en Portage Salarial est généralement supérieur à PARIS en raison du volume de Portés et de la diversité du personnel. Quelque soit la spécialité ( ressources humaines, comptabilité, juridique, coaching entrepreunarial ), les structures de portage salarial disposent souvent de leur propre expert pour offrir la meilleure qualité de service en Portage Salarial.

La Transparence en Portage Salarial

Le niveau de transparence en Portage Salarial est rigoureusement identique à Paris et dans le reste de la France.

Pour limiter le risque de marge arrière, le consultant en Portage Salarial veillera à bien se faire transmettre :

  • un engagement écrit que les frais de gestion sont tout compris (fiscalité, assurance, etc)
  • un engagement écrit que les charges sociales réelles seront déduites au réel
  • un Relevé de Compte d’Activité (RCA) mensuel sera transmis en version papier

La Proximité en Portage à PARIS

La proximité des consultants avec leur structure de portage salarial dépend du nombre de salariés administratifs par rapport au nombre de portés et non de la proximité géographique. Attention néanmoins à bien vous faire accompagner par un interlocuteur unique et qui connait bien votre secteur d’activité.

Le Portage Salarial à PARIS : Quoi vérifier avant de se lancer ?

Outre les engagements de transparence évoqués ci avant ( §4 du “Portage Salarial: Pourquoi Paris ?”), le recours au Portage Salarial implique de s’assurer des points administratifs suivants :

L’adresse du Siège : Si le siège est situé à Paris, le client du Porté aura d’autant plus de considération pour la société de Portage Salarial qui représente le consultant.

L’assurance RCP de Portage Salarial : Il faut vérifier que le métier du consultant est bien assuré et que les plafonds d’indemnisation sont adaptés.

La Garantie Financière de Portage Salarial : La Garantie doit être au minimum de 10% de la masse salariale de l’année précédente.

L’agrément de l’inspection du Travail : Qu’elle soit située à Paris ou non, la société de Portage Salarial doit disposer d’un agrément de l’inspection du travail.

Besoin d’en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition !

Après 10 ans comme consultant dans une SSI, j’ai opté pour le portage salarial informatique. Après une forte hausse de salaire et quelques intermissions ou je gagnais autant que dans une ESN en étant au chômage, j’ai définitivement opté pour ce système. Depuis quelques années, j’ai changé de société de portage salarial  pour rejoindre regie-portage ou je me sens très bien.

Abdelhakim

Ingénieur Javascript Python, REGIE-PORTAGE

Pour aller plus loin...

Regie-Portage, le Portage Salarial réinventé par un ancien porté. Contactez nous !

 

Le portage des métiers du génie civil / BTP

Le portage des métiers du génie civil / BTP

LES SPÉCIFICITÉS DU BTP EN PORTAGE SALARIAL

 

SALAIRE DES TECHNICIENS ET INGÉNIEURS DU GÉNIE CIVIL

Depuis la crise de 2007, le niveau de salaire des Techniciens et Ingénieurs en Génie Civil et en Bâtiment n’a pas été correctement réévalué.

RESPONSABILITÉ CIVILE DES INDÉPENDANTS DU BTP

Le Portage Salarial permet spécifiquement aux Ingénieurs et aux Projeteurs du Génie Civil de disposer du plus haut niveau de protection juridique de leur activité : le statut salarié dédouane en effet le Freelance de toute responsabilité civile en Bâtiment et en Génie Civil. D’ailleurs la société de Portage Salarial s’assure :

  • Du niveau de qualification de l’Indépendant (CV à fournir)
  • D’être bien assuré (en fonction des prestations à effectuer)

PROTECTION SOCIALE DES INGÉNIEURS ET PROJETEURS GÉNIE CIVIL

Le Portage Salarial permet en outre au Freelance de bénéficier du statut de salarié et de tous ses avantages  en termes de retraite, chômage, santé et prévoyance (maintien de salaire en cas d’accident de travail / absence maladie).

ALLÈGEMENT DES CONTRAINTES ADMINISTRATIVES

Dans la pratique, le Portage Salarial est un système de mutualisation des charges fixes de l’entreprenariat (assurances, banque, hébergement administratif, juridique, fiscal et social). Tout le back-office administratif est donc assumé par l’entreprise de Portage Salarial. Cette délégation administrative permet au Salarié Porté de travailler plus et de gagner un meilleur salaire.

Être Salarié Porté c’est aussi pouvoir bénéficier :

  • De conseils personnalisés afin d’optimiser sa prospection commerciale
  • Déduire les frais professionnels réels
  • Assurer son employabilité à travers un accès aux formations proposées par Regie-Portage.

L’ESSOR DU BTP EN PORTAGE SALARIAL

Depuis 2017, le marché du Génie Civil et du Bâtiment est en plein boom. Les travailleurs du BTP ont été poussés à favoriser le choix du Portage salarial. En effet,  cela leur a permis d’augmenter significativement leur salaire et leurs relations de travail. Cette lame de fond concerne en particulier l’Ingénierie Bâtiment et Génie Civil qui connait par ailleurs de nombreux changements techniques (modélisation BIM, réglementation).

LES ALTERNATIVES AU PORTAGE SALARIAL

Aujourd’hui, les besoins de main d’œuvre flexible appelés « prestations de services » sont couverts par les Indépendants (en Portage Salarial ou en société), les sociétés de conseils et les agences de travail temporaire.

L’INTÉRIM

Contrairement aux indépendants en Portage Salarial, les travailleurs intérimaires peuvent souffrir des inconvénients suivants :

  • Salaire plus bas, du fait que les sociétés d’Intérim doivent prospecter pour trouver de nouvelles missions et pour recruter de nouveaux intérimaires. (Frais de Gestion de 20 à 40 % )
  • Dépendants des missions proposées
  • Statut qui entache la crédibilité vis à vis des organismes bancaires et des bailleurs.
  • Missions rarement en corrélation avec les compétences de l’intérimaire
  • Gestion des congés souvent absente

LES SOCIÉTÉS DE CONSEIL DU BTP    

Contrairement aux indépendants en Portage Salarial, les salariés de sociétés de conseil subissent les inconvénients suivants :

  • Salaire nettement plus bas, du fait que les sociétés de conseil doivent non seulement prospecter et recruter, mais aussi  rémunérer les salariés entre les missions (Frais de Gestion de 35 % à 50% )
  • Missions pas toujours en adéquation avec le profil du salarié.
  • Par manque de profils adaptés, la société de conseils a parfois recours au Portage Salarial pour couvrir les besoins de ses clients.

LA CRÉATION D’ENTREPRISE

Les Indépendants / Freelance optent pour le Portage Salarial plutôt que de créer leur propre Entreprise (SASUEURLMICRO) pour les raisons suivantes :

  • Statut Salarié (Chômage, Retraite, Santé, Prévoyance, CDI)
  • Accompagnement / Facilitation administrative (Comptabilité, Déclaration, etc)
  • Frais de Gestion  dégressifs de 10% à 2%

Pour aller plus loin...

Regie-Portage, le Portage Salarial réinventé par un ancien porté. Contactez nous !

 

Bien négocier ses prestations en portage

Bien négocier ses prestations en portage

Négocier un contrat de Portage Salarial avec son client peut s’avérer délicat . Si vous n’en connaissez pas les arcanes, les clefs de cet article devraient vous permettre d’en éviter les pièges les plus courants.

A ce stade, pas de grand laïus sur l’élaboration d’une offre de service, ni d’avis éclairés sur la prospection ; elles feront l’objet de chroniques ultérieures, à chaque jour suffit sa peine…

Négocier en Portage Salarial : pièges & écueils à éviter

1. Mal comprendre la problématique du client

Pour identifier le besoin du prospect, le consultant doit s’imaginer que son client est en face d’un choix cornélien :  réaliser une prestation très rapidement sans en avoir forcement les moyens !

Un exemple des plus courant : un éditeur de logiciels est chargé de développer un nouveau programme sur java sous 6 mois alors qu’il n’a aucun salarié qui sache programmer dans ce langage.

Autre cas de figure on ne peut plus classique : un conducteur de travaux se doit de réaliser tous les plans d’un chantier qui commence “demain” sans  avoir “sous la main” un dessinateur opérationnel et immédiatement  disponible.

Alors survient LA solution : l’indépendant en Portage Salarial, l’expert que l’on connait, le professionnel qui fait référence.

Mais surtout n’oubliez pas,  bien que le Prospect soit un sachant en son domaine, il n’est pas obligatoirement un expert de la spécialité du consultant ; ce n’est d’ailleurs pas son rôle car, sinon, pourquoi recourait-il à vos services !?

L’impair serait donc de prendre de haut un Prospect qui ne connait pas parfaitement sa spécialité. Plus dure sera alors la chute !

2. Ni un entretien d’embauche, ni une pure négociation commerciale B2B

La négociation d’un contrat de Portage Salarial suit les mêmes règles que celles de la négociation d’une prestation de service ; nous sommes au milieu du Gué, à mi-chemin entre l’entretien d’embauche et la pure négociation commerciale ; partant, le prestataire doit trouver un ton adapté à son interlocuteur qui attend :

  • un collaborateur flexible et proactif
  • des obligations de résultat en terme de délais, qualité, etc.

Même s’il doit se valoriser, le prestataire ne doit pas s’échouer sur l’écueil de ne pas écouter son client en parlant trop de lui, de ses compétences, de ses atouts.

Une arme pour ce faire, lors de cette phase de découverte de votre client pensez toujours à Marivaux  lorsqu’il déclame dans Le Paysan parvenu  : “Bien écouter, c’est presque répondre”.

Une relation commerciale de qualité passe toujours, dans un premier temps,  par une découverte du Client et de ses attentes immédiates comme secondaires.

A l’inverse, il faut également s’efforcer d’éviter le piège de ne pas démontrer son savoir faire et son savoir être. Pour ce faire, n’hésitez surtout pas à apporter, par exemple, un support, un CV, des références ou un book et ce, tout en participant au juste ton de l’entretien ;  sérieux, humour, sourire, légère convivialité, tout dépend de la situation ; écouter avec son coeur et s’accorder à la parole de son interlocuteur. De l’art de laisser parler son intelligence empathique…

3. Mal préparer son entretien

Le Portage Salarial  requiert une préparation spécifique pour rassurer son prospect  sur sa compétence, sur son prix et sur le niveau d’engagement contractuel.  Le chapitre suivant détaille les points à bien préparer en amont pour éviter les embûches d’une mauvaise préparation à l’entretien de négociation.

4. Vendre le Portage Salarial plus que sa prestation : la sortie de route assurée !

Portage Salarial, MicroEntreprise, SARL, SASU, etc, sont d’autant de statuts qui n’ont rien à voir avec l’objet d’une négociation de prestation de service.

In fine, ce ne sont que des véhicules juridique et comptable et doivent être contenus à cette seule fonction et si le Portage Salarial a beau être la F1 sociale et juridique 2.0., il n’en est pas moins méconnu d’une partie de la population (faute sans doute aux faibles frais de gestion qui ne permettent pas aux sociétés de Portage Salarial d’en faire une publicité digne de ce nom).

A défaut de tomber dans le piège de plus parler du Portage Salarial que de sa propre prestation, le consultant ne doit pas non plus s’interdire d’en parler si le client pose la question.

Le mieux est alors de répondre simplement, sans insister et en rebondissant sur un autre sujet :  ” Je travaille avec une société de portage salarial qui va vous facturer mes prestations, comme un sous traitant lambda. Vous avez beaucoup d’indépendants dans votre structure ?”

N’oubliez pas, pour vendre, une entreprise du CAC 40 ne communique pas sur la forme de son actionnariat mais sur ses produits, ses services, ses performance ; alors pourquoi, en tant qu’indépendant, focaliseriez-vous le débat sur votre back-office administrato-comptable ?

La Négociation en Portage Salarial : quelle préparation ?

LE SUPPORT

Négocier un Contrat de Portage Salarial implique de préparer un certain nombre de supports comme le CV, une liste de références/ de chantiers / de clients, un book ou des photos.   Le CV peut parfois suffire mais un appui supplémentaire peut mieux crédibiliser votre savoir faire ; traduire ses dernières missions en Chiffres d’Affaires, délais d’exécution, risques évités est parfois plus parlant qu’un long déroulé de compétences purement techniques : mettre en avant les enjeux avant les prouesses.

A voir donc en fonction du profil, de la taille, de la culture d’entreprise, de l’ancienneté de sa future société cliente. En “un” mot comme en quinze : “Google-isons, Google-isons et …………….Google-isons !”

ARGUMENTER LES OBJECTIONS

Comme toute démarche commerciale, la préparation d’une négociation en Portage Salarial requiert d’identifier avec le maximum de finesse et d’anticipation les affres et objections dont le prospect pourrait vous faire part.

Les objections les plus courantes dans ce type de négociations sont : Avez vous déjà fait …. ? Connaissez vous … ? Combien avez vous fait de … ? Que se passera t’il si … le projet s’arrête ? Si … nous ne nous entendons pas ?

Un réflexe alors, inspiré d’une citation (légèrement détournée) de JF Kennedy : “Ne négociez pas avec (les) peurs (de votre client), mais n’ayez pas peur de négocier !”

Nous ne saurions donc que trop conseiller une réponse directe, franche mais rassurante pour le prospect. Il est beaucoup plus vendeur de reconnaitre ses limites plutôt que de se survendre. Exemple : “Je ne connais pas ce logiciel mais je serais intéressé à me former avec l’aide de vos collaborateurs, quitte à vous offrir des jours de prestations” ;  “je connais plusieurs logiciels concurrents et ne devrait avoir aucun mal à m’adapter” ; “j’ai déjà été confronté à ce type de situation, la solution fut de ….., peut être pourrions-nous nous en inspirer pour trouver une solution adaptée”.

Un  seul credo  : Agilité, Adaptabilité, Crédibilité !”

QUEL PRIX ?

Même s’il est peu pertinent de fixer un prix définitif lors d’un premier échange, la question vient souvent du prospect lui même qui est partagé entre la crainte d’un budget imprévu et une prestation bien réalisée dans les meilleurs délais.

Le bon côté de cette juste interrogation tient dans ce que le prospect est déjà convaincu du savoir faire du prestataire.

Le côté obscur est que l’indication d’un prix trop favorable devient un engagement oral difficile à renégocier à la hausse en phase de closing, suivant en cela ce vieil adage Danois : “Les pierres précieuses n’ont que le prix qu’on veut bien leur donner”.
Face à une demande directe de tarif lors de votre premier entretien, notre recommandation est de se cantonner dans un premier temps à  vos abaques de prix ; pas de proposition tarifaire détaillée sans prise de recul. La réponse restera vague certes mais elle se doit aussi d’être rassurante pour le prospect. Exemple : “Des profils comme le mien sont généralement facturés par des société de conseils entre 700 et 900€ HT par jour. Moi,  je facture entre 500 et 750€ HT par jour selon la durée de la mission. Par rapport à ce que vous m’avez indiqué précédemment, je devrais plutôt être dans la fourchette basse”.

QUELS TYPES DE Contrat, quelles modalités, le piège des zones d’ombre ?

La question des différentes formes & modalités de contrat est essentielle afin de coller aux aspirations divergentes du consultant et de son futur client (au niveau de l’engagement notamment).

Les modalités les plus courantes  sont des prestations au forfait ou à la journée (en régie). Outre les clauses de délai de paiement (à réserver aux grands comptes) ou d’acompte, les contrats à la journée peuvent préciser un nombre de jour minimum, une dégressivité en fonction des volumes, la durée de préavis de fin de mission, ou encore un prix négocié en fonction du volume.

 N’hésitez pas en la matière d’être proactif, d’être force de proposition du type :

600€ HT par jour hors frais pendant un an – 5 jours minimum par mois – 20ème jour de prestation du mois offert- préavis fin de mission anticipé à 5 jours ouvrés par mois d’ancienneté du contrat.

Pour aller plus loin...

Regie-Portage, le Portage Salarial réinventé par un ancien porté. Contactez nous !