Portage salarial qui paye les charges patronales ?

La relation tripartite spécifique du portage salarial lie une entreprise de portage salarial (EPS), un(e) salarié(e) porté(e) (SP) et ses client(s).

Le(s) client(s) paye(nt) la facture à l’EPS.

L’EPS paye d’abord le salaire net et le remboursement des frais professionnels au SP.

Ensuite, l’EPS paye les charges salariales et les charges patronales aux caisses (URSSAF, Mutuelle, Prévoyance, Retraite, Formation, etc)

Depuis 2019, l’EPS paye même le prélèvement à la source aux impôts.

L’EPS paye enfin les frais bancaires, les taxes, les frais d’assurances ou de garantie financière, etc.

Vous souhaitez prendre un rendez-vous avec un conseiller pour valider votre projet de portage salarial ?

Le Portage salarial combien facturer?

Pour savoir combien facturer, il vous faut en premier lieu définir votre taux journalier minimum et maximum.

Pour calculer le taux journalier mini, partir du brut annuel moyen de la profession. Puis y ajouter la précarité (10%), les charges sociales (50%), les frais professionnels, les frais de portage salarial (max +8%), divisez le tout par le nombre de jours prestés dans l’année (110J pour des missions courtes ou 218 J pour une mission longue). Exemple : Ana gagnait 42.000€ brut. Son cout annuel est de 72.350€ HT. En cas de mission longue, elle doit donc se vendre à 330€ minimum pour gagner le même salaire qu’avant.

Le taux journaliser maximum est celui qu’est prêt à payer le client. C’est celui qui est généralement facturé par les Confrères/ESN/Intérim/Conseils

Cette réponse est aussi valable pour les questions suivantes posées par les freelances et travailleurs indépendant ou en reconversion professionnelle :

 

  • Combien facturer en portage salarial?
  • Comment calculer portage salarial ?

Vous souhaitez prendre un rendez-vous avec un conseiller pour valider votre projet de portage salarial ?

Open

>> SIMULEZ VOTRE PROJET DE PORTAGE AVEC UN CONSEILLER <<