Secteur souvent méconnu chez les plus jeunes générations, le portage salarial est une solution d’avenir pour les jeunes diplômés. Qui plus est dans les études supérieure au-delà de bac+2. Certaines filières comme l’informatique sont en flux tendu permanent entre offre d’emploi et personnel disponible sur le marché, il peut alors être opportun de se lancer en indépendant dès la sortie de l’école. De plus de nombreuses entreprises ne recrutent pas de jeunes diplômés par manque d’expérience : il n’est pas rare de voir des annonces d’entreprises cherchant un jeune diplômé mais disposant de 6 ans d’expérience…

Un marché en flux tendu dans certains secteurs

Pour reprendre l’exemple de l’informatique, il n’est pas rare que les étudiants se fassent démarcher et débaucher par des ESN directement pendant leurs études. Hors, cela est à double tranchant. Le côté bénéfique est que le jeune diplômé trouve un travail directement et n’a pas de démarche ou de charge mentale à la fin de ses études pour se lancer dans le monde du travail.

L’autre face de la pièce est plus insidieuse, en effet, une fois rentré dans une ESN un jeune diplômé manquera d’accompagnement dans son début de carrière et peut se retrouver enfermer dans des missions peu valorisantes qui n’utiliseront l’ensemble de ses compétences. On note également que lorsque les ESN démarchent les étudiants pendant leur études il y a une chance pour qu’ils décrochent un emploi mais ne poursuivent pas jusqu’au diplôme final (Master 1 et 2). Ce manque peut alors fragiliser la recherche d’emploi future en cas de pépin chez le premier employeur.

Le marché en flux tendu bénéficie également aux étudiants qui peuvent demander un salaire plus haut. Le secteur du consulting est en forte recherche par exemple mais à TJM égal, un consultant en ESN gagnera moins qu’un salarié porté. Le portage salarial permet donc de surfer sur la tension du marché en offrant un meilleur salaire dès le départ. Cela permet également de contourner le plafond de verre de la grille de salaire des entreprises qui proposent des salaires en fonction du nom des écoles.

les jeunes diplômés choisissent de plus en plus le portage salarial

Le portage salarial permet de prendre la main sur sa carrière

Le manque de connaissance sur le portage amène à croire qu’un jeune diplômé n’est pas compatible avec le portage salarial (salaire trop faible, difficulté à trouver une mission, trop forte charge administrative, …). Cependant c’est plutôt l’inverse dans les faits,  les étudiants en sortie d’école peuvent très bien se lancer en portage salarial après leur diplôme. Si l’on prend l’exemple d’un jeune développeur, le salaire médian en France pour un junior tourne autour de 40k brut annuel environ.

Le minimum pour exercer en portage salarial est un salaire brut de 2523 euros . Le niveau de salaire est donc entièrement compatible avec le portage. Viennent ensuite les questions de trouver une mission et de charge administrative. Et bien dans le cas de l’informatique encore une fois, le marché étant en flux tendu, trouver une mission relève simplement d’éléments de langage différent que lorsqu’on est en recherche de CDI.

Par exemple si l’étudiant est démarché par une ESN il peut très bien dire qu’il est intéressé par l’offre mais qu’il souhaiterait passer par le portage salarial. Avantage au diplômé ici, puisque l’étudiant ne se place pas comme un salarié potentiel mais comme un prestataire. La marge de négociation passe alors dans son camp.

Éviter la charge mentale et déléguer sa comptabilité

Autre barrière souvent citée avant un passage à l’indépendance : la charge mentale de l’administratif et de la facturation. Si l’étudiant décide de passer en portage salarial, il n’aura qu’à signer son CDI avec l’entreprise de portage et le contrat de prestation en rapport avec sa mission. Le reste est entièrement géré par la société de portage et celui-ci peut se focaliser sur sa mission. Il n’a alors pas besoin de déclarer un statut d’auto-entrepreneur ou une structure. Cela est également une bonne piste pour tester son business avant de monter une entreprise classique. Ces avantages permettent alors de se focaliser directement sur son activité, sans prendre de risque administratif (erreur dans les contrats, retard de paiement…).

Vous êtes jeune diplômé et souhaitez devenir indépendant ?

Le portage salarial présente plusieurs avantages pour votre début de carrière.

Une meilleure valorisation des compétences et une liberté d’activité

Le fait de passer en mode freelance dès son début de carrière permet également de capitaliser très rapidement sur ses compétences. Il va falloir tirer le meilleur de sa formation d’entrée de jeu tout en se rendant visible sur le marché en trouvant des clients. Ainsi le jeune porté développera de nouvelles compétences valorisable même si il souhaitait par la suite revenir au monde du salariat classique.

Cela sous-entend de savoir se valoriser avec un TJM au départ, et l’ajuster au fil de son expérience entre les missions. Ainsi il est plus facile pour un indépendant de faire évoluer un TJM que d’augmenter son salaire pour un salarié classique. De plus en portage salarial, le salarié porté a la possibilité de fixer son salaire versé comme il le souhaite.

Se lancer en indépendant pour viser un meilleur emploi plus tard

Le portage salarial présente des avantages pour les jeunes diplômés souhaitant prendre de l’expérience professionnelle rapidement en entreprise dans le but de la valoriser à l’avenir. Comme dit précédemment le jeune diplômé va capitaliser beaucoup plus vite sur ses acquis et développer des compétences d’entrepreneur (proactivité, capacité d’analyse, capacité de négociation …) qui se valorisent de plus en plus en entreprise. Cela offre également la possibilité de changer de client beaucoup plus souvent et donc de varier le type de prestation, chose qu’un salarié classique peine un peu plus à faire. Le portage salarial est également un avantage pour la société cliente car celle-ci ne gonfle pas sa masse salariale tout en profitant d’un prestataire compétent. En cas de mauvaise expérience sur la mission chacun peut casser le contrat beaucoup plus facilement et passer à autre chose.

Vous avez aimé ce contenu ?

Cliquez sur une étoile pour noter le contenu

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 1

Pas de note ! soyez le premier à noter ce contenu

Merci pour cette note!

Suivez nous sur nos réseaux sociaux.