Offre de service : 5 étapes pour booster votre business

5 étapes pour avoir une offre de service qui cartonne

Il est devenu indispensable d’avoir une offre de service claire pour pouvoir sortir du lot en tant que freelance.

Aujourd’hui, vous êtes sur le point de vous lancer et vous ne savez pas encore comment vous positionner. Ou encore, vous êtes déjà freelance et vous avez commencé sans vraiment bien définir votre offre de service. Bonne nouvelle, il est toujours temps de vous y pencher.

Découvrez dans cet article, les 5 étapes pour avoir une offre de service claire.

Tout d’abord, une offre de service est l’adéquation entre vos savoir-faire, vos savoir-être, ce que vous souhaitez faire et les besoins des clients.

Les clients qui recherchent des freelances souhaitent des experts dans leur domaine, disponibles rapidement (souvent sous 1 mois) et qui offrent un prix raisonnable par rapport à leur budget. La priorité étant l’expertise.

L’offre de service positionne. Le freelancing est un marché de spécialiste. Un positionnement de niche. Par exemple, il est plus aisé de se positionner en tant qu’architecte infrastructure ou ingénieur d’exploitation informatique plutôt qu’ingénieur informatique car cela est plus spécialisé.

Au démarrage d’une activité de freelance, il n’est pas simple d’être canalisé. Avoir un document structuré est rassurant et efficace.  Dans les grandes entreprises, de nombreux outils sont utilisés pour l’offre, par exemple la « plateforme de marque » . Ce concept n’est pas connu des TPE et encore moins des indépendants, pourtant il est tout à fait applicable et efficace pour les freelances. C’est un outil marketing qui sert à garder le cap et à avoir une stratégie cohérente.

Chez Regie-Portage, nous proposons de vous aider à créer une offre de service claire au travers de nos webinars. Vous pouvez y participer. Nous serons heureux de vous y retrouver.

Bannière-offre-de-service-webinar

Etape 1 : Trouvez votre positionnement d’expert 

offre portage salarial

Vous souhaitez créer une offre de service rentable et en accord avec vos envies ? Comment faire pour que ces deux éléments soient connectés ?

De plus, il est important que vos clients soient en ligne avec vos valeurs et qu’ils vous ressemblent.

Pour mieux définir votre offre

Voici quelques questions pour vous aiguiller à mieux travailler votre offre :

  • Qu’est-ce que vous souhaitez vraiment faire ? C’est une question essentielle car si vous vous lancer en tant qu’indépendant, c’est cette raison qui vous permettra de rester motivé. Vous pourrez être en ligne avec vous-même.
  • Quels sont vos besoins et vos contraintes: combien de temps pouvez-vous consacrer à votre activité par jour ? Par semaine ?
  • Combien d’années d’expériences professionnelles avez-vous ? Cet élément est important pour vous sentir légitime lorsque vous vous lancez et aussi pour rassurer vos prospects. Par exemple, vous avez 10 ans en RH.
  • Dans quels domaines avez-vous exercé ? Par exemple : vous avez travaillé dans le domaine de l’agroalimentaire, de l’aéronautique…
  • Quels sont vos savoir-faire : Par exemple, vous êtes capable de développer un site internet.
  • Quels sont vos savoir-être : Cette question, vous aidera à définir votre manière de collaborer. Par exemple, je suis proactif, je réponds généralement en moins de 24h.

Quelle est votre IKIGAI ?

Vous pouvez déterminer votre IKIGAI. Ce que vous aimez faire, ce que vous faites bien, ce qui vous rapporte de l’argent et ce qui est utile à votre environnement de vie. Choisissez parmi vos domaines de compétences, 1 ou 2 domaines dans lequel vous êtes le plus doué.

Quelle est votre valeur ajouté ?

Voici quelques questions qui peuvent vous aider :

  • Que laissez-vous de plus que vos livrables ?
  • Quels sont les gains des clients en travaillant avec vous ?
  • Que laissez-vous une fois votre travail fini ?

Etape 2 : Ciblez vos prospects pour votre offre de service

portage salarial definition

Créer une offre en adéquation avec vos envies est bien, mais faire qu’elle soit en cohérence avec vos futurs clients est encore mieux. Voici quelques questions à vous poser pour approfondir les besoins de vos prospects.

L’objectif est de connaitre les besoins de vos prospects et de savoir si votre expertise est adaptée aux besoins. Voici quelques questions à se poser.

Quels sont les besoins de vos prospects ?

  • Quelles sont les motivations de vos clients ?
  • Quels sont les objectifs des prospects ?
  • Puis, quels sont les freins des clients ?
  • Et encore, quelles sont les perceptions concernant votre expertise ?

Pour aller plus loin, vous pouvez construire un « persona », c’est une technique marketing. Une représentation fictive de votre client idéal. Cela vous facilitera le ciblage. C’est une fiche d’identité comprenant par exemple : photo, prénom, âge, situation, besoins, freins, objectifs.

Pour les besoins en B2C, il est même possible de les relier aux SONCAS. Les besoins de ce modèle sont : sécurité, orgueil, nouveauté, confort, argent, sympathie.

Quels sont les critères pour définir votre cible ?

  • Quels sont les postes des personnes que vous ciblez : CEO, DRH, Directeur Marketing,…
  • Quelle est la taille d’entreprise que vous visez : Indépendant, Startup, PME, Grand groupe
  • Dans quel domaine travaillent-ils : Adtech, Banque, Mode, Sport…
  • Quel est le type de client : B2B, B2C
  • Et quel est le type d’offre : Produit ou Service

Quel est le niveau de besoin de vos prospects ?

  • D’un objectif : créer un marque impactante
  • D’un contexte : résoudre un problème, répondre à un besoin
  • D’un résultat : développer un chiffre d’affaires

Etape 3 : Estimez votre tarif 

Simulateur de salaire

Vous êtes peut-être en train d’évaluer votre tarif ou vous l’avez déjà trouvé. Dans ce cas, vous pouvez toujours revoir si celui-ci est bien adapté au marché.

Tarif horaire ou à la journée ?

Dans un premier temps, la question à se poser est de savoir si vous préférez être payé en tarif horaire ou en tarif journalier (pour 7 heures) ? Si vous avez de gros projets et que vous êtes 100 % freelance il est préférable de choisir à la journée.

Votre statut

De plus, quel est votre statut ? Etes-vous en micro-entreprise, en EURL ou en portage salarial ? Si vous êtes en portage salarial, il faut savoir que pour 1 mois sec, vous gagnerez environ 50 % de ce que vous facturez et pour un contrat plus long, il faudra compter à peu près 45 % du HT et du maintien de salaire pendant les congés.

Vos prétentions salariales

Puis, une autre question est de savoir quelles sont vos prétentions salariales sur l’année ou par mois ? Par exemple, vous avez gagné en tant que salarié 50 000 € par an, souhaitez-vous plus ?

Aussi combien de jours prévoir sur l’année ? Par exemple, en portage salarial vous pouvez prévoir 218 jours sur 250 jours ouvrés car cela vous permettra d’intégrer les RTT et les congés.

Vos frais

Et quels frais compter ? Cela peut être des Tickets Restaurant ou encore une carte Navigo.

Nous avons un simulateur de TJM qui vous permettra de calculer au plus juste votre tarif si vous êtes en portage salarial, le voici.

Etape 4 : Adoptez le bon discours et trouvez votre pitch

Pitch elevator

Pour avoir un discours impactant, le mieux reste d’ajouter des ingrédients supplémentaires au CV. Cela peut être du storytelling ou encore un discours orienté client tout en travaillant votre pitch.

Un discours avec du storytelling et une marque personnelle

Le storytelling est une technique de communication qui permet de faire un discours qui s’apparente aux récits.

Voici les questions possibles à se poser pour le storytelling :

  • Pourquoi avez-vous choisi le freelancing ? Est-ce une histoire familiale par exemple ?
  • Avez-vous un projet personnel en plus de votre travail qui enrichit vos expertises dont vous pouvez parler ? Vous avez un média à côté par exemple.
  • Quelles sont vos valeurs ? Cela peut-être le respect de l’environnement par exemple. Vos clients sont-ils bien alignés avec vos idéaux ?
  • Quelle est votre mission : quelle est votre raison d’être ? À quoi servez-vous concrètement ?
  • Quelle est votre vision : vers quoi allez-vous ? Quel est votre but à atteindre dans les prochaines années ?  Vous pouvez l’exprimer sous forme d’objectifs.
  • Quelle est votre promesse : quelle est votre valeur ajoutée ? En quoi êtes-vous unique pour vos clients ?
  • Quel est votre style : quelle est votre identité graphique ? Typo, logo, palette de couleurs, votre tonalité…

Un discours orienté client

Un discours orienté client permet de montrer tout de suite vos motivations et votre intérêt sincère pour le prospect.

Etes-vous vraiment intéressé par l’activité de votre prospect ? Si oui, il est possible de :

  • Reprendre les éléments de langage de sa communication
  • De parler d’une nouvelle concernant l’entreprise
  • De montrer que l’entreprise correspond à vos valeurs en parlant de vos points communs (expériences, passions…).

Comment faire un bon pitch ?

Un bon pitch est une courte présentation de 3 minutes (le temps d’un ascenseur) qui permet de parler de votre activité avec un prospect. On parle d’ailleurs de pitch elevator.

L’objectif est de communiquer sur :

  • Votre cible : les personnes à qui vous vous adressez
  • Le problèmes que vous résolvez
  • Pourquoi ce problème existe
  • Comment ce problème peut être solutionné
  • Comment vous faites pour le résoudre

Cela donnerait : “Je permets à (telle personne) de résoudre (tel problème) et d’avoir tel (bénéfices) grâce (cette méthode ou compétences).

Etape 5 : Créez des supports impactants pour votre offre de service

Plateforme de marque

En tant que freelance, vous pouvez proposer plusieurs supports qui vous aideront à communiquer sur votre activité : un CV représentatif de votre activité, des cartes de visite, une signature email cohérente avec les autres supports, votre profil Linkedin à jour et un portfolio pour les freelances créatifs.

  • Un bon CV

Dans un premier temps, vous pouvez travailler sur votre CV. Il peut être organisé en différentes sections : en premier lieu un profil personnel avec une accroche de quelques lignes qui résume votre parcours, vos expériences professionnelles avec vos postes salariés et vos missions, vos compétences avec votre niveau si possible. Il est important de soigner sa présentation avec des couleurs, de l’aération et pas trop de contenu. Vous pouvez trouver de très jolis modèles sur Canva.

  • Des carte de visite

Puis après le CV, avoir une carte de de visite parait important. Elle peut comporter différentes informations : votre prénom et nom, votre titre en tant que consultant, votre domaine d’activité si besoin, votre adresse email, votre numéro de téléphone. Si vous avez un site internet, vous pouvez le mentionner. Vistaprint propose des modèles et des impressions puis Canva est bien pour la création de vos modèles.

  • Une signature email

De plus, votre signature email est importante pour votre identité de professionnel. Elle doit contenir : votre prénom, nom, fonction, email, téléphone, une photo de vous, lien sur Linkedin et si vous avez un site puis un logo, il est bien de les ajouter. Outlook, gmail sont de bons outils pour cela. Voici un tutoriel.

  • Un profil Linkedin à jour et optimisé

Egalement avoir un profil à jour sur Linkedin est devenu essentiel pour un indépendant. De nombreuses fonctionnalités vous permettront d’être trouvé plus facilement des prospects et aussi de savoir comment contacter les bonnes personnes. Vous pouvez participer à nos webinars Linkedin pour en savoir plus.

  • Un portfolio ou site pour les créatifs

Ensuite, si vous souhaitez aller plus loin dans votre offre de service ou que vous êtes dans le digital ou la communication, vous pouvez créer un site, WordPress reste l’outil le plus optimal aussi bien pour le référencement que pour le design.

  • Une inscription sur une plateforme de freelance

Et enfin, il est possible aussi de vous inscrire sur des plateformes comme Malt pour être contacté par des prospects.

 

Pour aller plus loin dans votre offre de service, vous pouvez graver cela dans le marbre avec un brand book. Vous pouvez indiquer votre marque personnelle, votre mission, votre vision, vos valeurs, vos services, votre histoire, votre cible, vos couleurs, vos typographies et votre tonalité éditoriale.

Vous avez aimé ce contenu ?

Cliquez sur une étoile pour noter le contenu

Note moyenne 5 / 5. Nombre de note : 16

Pas de note ! soyez le premier à noter ce contenu

Merci pour cette note!

Suivez nous sur nos réseaux sociaux.